Avantages supplémentaires

Avantages supplémentaires

micro-entreprise
aucun avantage
salariat
CE
ticket
resto
frais
transport

La personne salariée bénéficie d'organes de représentation destinés à assurer la représentation collective des salariés auprès de l'employeur. La plus courante est le Comité social et économique qui dispose de prérogatives élargies en matière de salaires, de protection des salariés et d'application de la législation du travail. Le Comité dispose également d'un droit d'alerte.

L’employeur finance la restauration de ses salariés à travers la mise en place d'une restauration collective, l'attribution d'une prime déjeuner ou l'octroi de tickets restaurants. Il finance une fraction du coût de la restauration quelque soit la rémunération ou le statut du salarié. Cette participation aux frais de repas n’est pas obligatoire.

La participation de l’employeur aux frais de transport public est obligatoire.
L’employeur (de droit privé ou public) doit prendre en charge 50 % du prix des titres d’abonnements souscrits par ses salariés pour l’intégralité du trajet entre leur résidence habituelle et leur lieu de travail accompli au moyen de services de transports publics même si plusieurs abonnements sont nécessaires à la réalisation de ce trajet (train + bus par exemple). Sont également concernés les services publics de location de vélo.

L'employeur ainsi que la branche à laquelle il appartient peut mettre en place des avantages complémentaires (prime de vacances, avantage sur les produits vendus, etc.). Dans les entreprises d'une certaine taille, le comité d'entreprise peut également financer les loisirs et vacances des salariés.

suivant