Méthodologie de calcul

votre chiffre d'affaire
nombre d'heures travaillées
taux horaire moyen
151,67 heures
(temps plein)
heures supplémentaires
congés payés
cotisations sociales
frais mensuels
revenus / mois

*Calcul hors ACCRE, hors taux outre-mer

votre chiffre d'affaire
= salaire brut chargé
nombre d'heures travaillées
salaire horaire brut chargé moyen
cotisations patronales
salaire horaire brut chargé moyen
(si inférieur au minimum légal, on utilise le taux au SMIC de 10,15 €)
6,43 €
salaire horaire brut chargé moyen SMIC
10,15 €
151,67 heures
(temps plein)
heures supplémentaires
palier 1
palier 2
palier 3
palier 4
cotisations salariales
revenus / mois

*Calcul hors participation mutuelle obligatoire, hors titres restaurants, participation transport et complément de prévoyance éventuelle

Méthodologie

Aujourd'hui, les travailleurs·es des plateformes (Uber, Deliveroo, Kapten...) sont payé·es sur le temps de leurs courses : le temps d’attente et les coûts engendrés par l’activité ne sont pas pris en compte dans le chiffre d’affaire. Cela a pour conséquence de grosses dépenses en termes de temps et d’argent. De la même façon, les plateformes ne payent pas des cotisations et n’assument pas leurs responsabilités vis-à-vis des travailleur·ses en cas d’accident par exemple.
Le fait de comparer un statut d’indépendant avec un statut salarié permet de montrer les différences en termes de conditions de travail et les conquis sociaux auxquels les travailleurs·es devraient avoir le droit si les plateformes ne niaient pas le lien de subordination* qui les lient à celles et ceux qui effectuent les courses.
Le statut des travailleurs·es des plateformes a été reconnu par plusieurs Cours comme du salariat déguisé. Ce comparatif permet donc de visualiser la situation et les droits auxquels les travailleurs et les travailleuses des plateformes devraient avoir accès. Ainsi on peut se poser la question de la légitimité du terme indépendant et de ses avantages dans ce cadre.

*Le lien de subordination est inhérent à tout contrat de travail et désigne le fait, pour un salarié, de devoir se conformer aux instructions de l’employeur et de réaliser le travail confié par ce dernier. Le lien de subordination est un des critères essentiels à l’existence du contrat de travail.
Définition venant du dictionnaire du droit du travail Tissot.